Bulgarie
   

La Bulgarie a signé la déclaration de Bologne en 1999. Elle est intégrée au comité de suivi du processus, et le système de crédits européens ECTS a été introduit dans toutes les universités bulgares en 2004-2005. Les établissements d’enseignement supérieur bulgares comptent aujourd'hui environ 243.000 étudiants. Le potentiel d'attractivité, le dynamisme, et la position au cœur de l'Europe centrale et orientale, font de la Bulgarie un partenaire universitaire stratégique.

La coopération universitaire est l'un des domaines importants du partenariat franco-bulgare. Plus de 230 accords Erasmus et plus de 50 conventions de coopération sont actuellement en vigueur entre les universités bulgares et les universités françaises. Près de 1.500 étudiants bulgares fréquentent les universités françaises. La France est le 5ème pays d'accueil des étudiants bulgares dans le monde.

Membre de l’Organisation internationale de la Francophonie, la Bulgarie propose un riche paysage universitaire, avec notamment dix programmes francophones dans différents domaines - génie électrique et génie informatique, génie chimique et biochimique, technologies alimentaires, économie et gestion, sciences politiques, droit européen, logistique industrielle, gestion hôtelière, langues étrangères appliquées.

Site des formations universitaires francophones en Bulgarie : www.fuf.bg

Le PHC Rila, programme scientifique conjoint franco-bulgare, permet de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche et les universités des deux pays, en favorisant de nouvelles coopérations impliquant en particulier de jeunes chercheurs.

Les Bourses du Gouvernement français favorisent la mobilité étudiante pour des études en  France au niveau Master 2 ou en cotutelle de thèse. Ainsi 6 candidats ont été retenus pour l’année 2017/2018. Dans le cadre du programme « Mobilité des Jeunes Chercheurs », dispositif d'aide à la mobilité courte pour les doctorants et jeunes chercheurs  de tous domaines, plus de 15 candidats bénéficient d’une bourse chaque année. Ces bourses, de trois mois maximum, sont ainsi attribuées pour leurs permettre d'effectuer un séjour dans un laboratoire ou une équipe de recherche en France. Les mobilités effectuées dans le cadre de partenariats existants sont privilégiées.

Les étudiants des universités affiliées à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) –10 en Bulgarie – peuvent également se porter candidats aux différentes bourses désormais accordées en fonction de projets déposés par les universités.

Entre 1 et 3 étudiants bulgares obtiennent chaque année des bourses Eiffel du Ministère des Affaires étrangères français.